Réservé aux abonnés

Théo Gmür n'envisage pas de rentrer les mains vides de la Corée du Sud

Théo Gmür, 21 ans, dispute ses premiers Jeux paralympiques. Lui qui courait encore en Coupe d'Europe l'hiver dernier sera au départ de quatre épreuves à PyeongChang. Une médaille est largement à sa portée.
08 mars 2018, 12:00
Théo Gmür disputera la descente, samedi, et le super-G, dimanche, ses deux premières épreuves en Corée du Sud.

Théo Gmür, à lui tout seul, fera-t-il aussi bien que les athlètes valaisans lors des Jeux olympiques de PyeongChang? Ramon Zenhäusern et Daniel Yule avaient ramené deux médailles. Le Nendard, l’un des deux seuls Romands retenus pour les Jeux paralympiques en Corée du Sud, a les moyens de faire aussi bien. Il disputera quatre épreuves en l’espace d’une semaine: la descente, samedi, le super-G, dimanche, le combiné, mardi et le géant, samedi prochain. Un programme un peu fou pour lui qui skiait encore en C...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois