Téléphone au volant: contrôles de police en hausse

Dès le 1er mai, la police cantonale valaisanne augmentera le nombre de contrôles des conducteurs qui utilisent un téléphone sans kit mains libres.
17 avr. 2014, 16:01
The front-seat passenger of a minivan talks on his cell phone during a car ride in downtown Zurich, Switzerland, pictured on November 10, 2008. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Der Beifahrer eines Minivans telefoniert waehrend der Autofahrt, aufgenommen am 10. November 2008 in der Innenstadt von Zuerich, Schweiz. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Hausse des amendes en vue! La police cantonale informe les usagers de la route qu'elle intensifiera les contrôles dès le 1er mai 2014. Téléphoner au volant sans kit mains libres, rédiger des textos ou consulter l'internet tout en roulant est synonyme de graves accidents de la circulation.

Risque d'accident multiplié par cinq

Malgré la législation, la police cantonale constate quotidiennement que de nombreux conducteurs téléphonent au volant, sans kit mains libres. Cette attitude multiplie par cinq le risque de provoquer un accident!

Plus grave, certains usagers de la route rédigent des textos ou surfent sur l'internet tout en
conduisant…

Amendes et retrait de permis

L’utilisation du téléphone sans un dispositif mains libres pendant la conduite est passible d’une amende d’ordre de 100 francs. Celui qui écrit ou consulte son téléphone portable tout en roulant (SMS, lecture de mails, internet,…) est dénoncé par un procès-verbal. Dans ce cas de figure, le permis du contrevenant est retiré 1 mois au minimum et une forte amende est infligée.