T’auras pas ton certificat Covid. Le grain de sel de Jean-Yves Gabbud

25 juin 2021, 20:00
Jean-Yves Gabbud, journaliste "Le Nouvelliste".

Bon, c’est fini ce Covid? Pas encore, mais c’est mieux. On peut jeter un œil, critique, en arrière? Oui. Pas de grande théorie, juste du vécu. Du perso.

Février 2020, j’ai plusieurs symptômes du coronavirus. Je peux me faire tester? «Non, vous n’êtes pas à risque.» Je dois porter le masque? «Non, ça ne sert à rien…» Donc, je me lave les mains, je tousse dans mon coude et voilà. Infecté, pas infecté? Je ne le saurai jamais.

Février 2021, de nouveau des symptômes. Cette fois, je me fais tester. Positif. Je reçois des instructions: isolement. Je m’y conforme à la lettre. Je suis malade, je consulte à l’hôpital.

Tout cela est derrière, on veut revenir à la normalité. Pour cela, il faut un certificat Covid, que l’on donne à ceux qui ont été malades. A ben, non. Pas à moi. Pourquoi? Parce que j’ai fait un test rapide et pas un test PCR. Mais j’ai été malade? «Pas de certificat, l’Union européenne ne le reconnaît pas.» Mais je ne veux pas aller Bruxelles, juste à la Foire...

Pour avoir un certificat alors? «Il faut le vaccin.» Bon, d’accord. Comme j’ai déjà eu le Covid, je ne fais qu’une dose? «Ah non, deux, parce que vous n’avez pas fait le test PCR.» Médicalement ça se justifie? «Non, c’est juste parce que…» Oui, je sais: l’Europe.

Je ne suis pas complotiste pour un sou. Pas antivax. Mais là quand même…