Réservé aux abonnés

Supplément "Votre Santé": "attraper froid" n’est pas un mythe

Inhaler de l’air froid peut nous rendre susceptibles de développer une infection des voies respiratoires.

01 nov. 2017, 15:31
/ Màj. le 16 nov. 2017 à 11:00
Les virus qui causent un refroidissement – plus de 200 sont identifiés – se propagent par le biais d’une infection «par gouttelettes», par la toux et l’éternuement.

Nez qui coule, éternuements, maux de gorge, toux… Des petits désagréments que nous connaissons tous, en particulier en automne et en hiver. Différentes conditions nous rendent plus susceptibles de développer des infections virales à cette période de l’année. Or, le froid joue un rôle important dans la transmission de ces rhinites, pharyngites, bronchites et autres. « De nombreux virus circulent en permanence dans notre environnement, explique la Dre Caroline Bischoff Tièche, médecin géné...