Réservé aux abonnés

Son arrivée consterne les collégiens de Saint-Maurice

25 août 2016, 23:26 / Màj. le 26 août 2016 à 00:01

Consternés. Indignés. Ce sont les mots utilisés par les étudiants des classes 5A et 5B du collège de Saint-Maurice suite à la nomination de Jean-Marie Cleusix au sein du corps professoral. Une constatation qui est «purement estudiantine», donc nullement encouragée par les professeurs, signalent-ils dans une lettre envoyée à la presse et, par recommandé, à Oskar Freysinger, le chef du Département de la formation.

Les étudiants précisent qu’en quatre ans, ils n’ont pas remarqué qu’un remplacement pour cause de maladie avait les mêmes conséquences qu’un changement radical et définitif de professeu...