Réservé aux abonnés

Site conservé, quid des emplois?

Présente dans le Chablais depuis 100 ans, Djevahirdjian SA va être rachetée par l'un de ses concurrents.

04 juin 2014, 00:01
data_art_2380374.jpg

Un pan de l'économie montheysanne vit un véritable séisme à l'échelle locale. Deux jours après avoir annoncé la fin du chômage technique introduit en juin 2013, Djevahirdjian SA a choisi de transférer "l'ensemble de ses actifs opérationnels, à l'exclusion des immeubles, dans une nouvelle société". En clair, Djeva SA est rachetée. C'est la fin d'une époque.

"Nous nous unissons avec le groupe Dalloz", dévoile la présidente du conseil d'administration, Katia Djevahirdjian. Cette société française est déjà active en Romandie, à Lausanne (dans la taille de pierres), à La Chaux-de-Fonds et dans ...