Sigrid Fischer-Willa: "Je ne me bats pas contre Esther Waeber-Kalbermatten. C'est Stéphane Rossini qui le fait"

Troisième volet de notre série d'interviews de candidats à l'élection au Conseil d'Etat. Aujourd'hui, c'est Sigrid Fischer-Willa, la Brigande UDC de la liste Ensemble à droite qui s'y colle. Si la conseillère communale de Brigue dit vouloir "gouverner pour tous les Valaisans", elle réaffirme la priorité qu'elle met sur le Haut-Valais.

27 janv. 2017, 12:08
/ Màj. le 28 janv. 2017 à 10:20
Sigrid Fischer-Willa pense qu'elle fera la plein des voix UDC, comme celles de l'aile conservatrice du PDC.

Et de trois. C'est au tour de l'UDC Sigrid Fischer-Willa de passer au crible des questions du Nouvelliste. La conseillère communale de Brigue qui fait liste commune avec Oskar Freysinger et Nicolas Voide revient sur les motivations de sa candidature. "Dès que Stéphane Rossini a annoncé qu'il serait candidat en plus d'Esther Waeber-Kalbermatten, on m'a interpellée dans la rue pour que je me présente", explique la professeure de musique. 

Traditionnelle

Sigrid Fischer-Willa  affiche ses ambitions pour tout le canton, mais assume de mettre la priorité sur sa région. "Le Haut-Valais gère la moitié du territoire cantonal et pèse dans les domaines du tourisme et de l'industrie" dit-elle pour justifier son combat en faveur du deuxième siège alémanique. La candidate revient sur ses valeurs et revendique son profil "traditionnel". "Je suis une conservatrice qui croit que l'Etat doit avoir des finances saines et que la famille est le noyau dur de la société". 

Découvrez l'interview écrite et vidéo de la candidate dans nos éditions papier et numériques du 28 janvier.