Réservé aux abonnés

Sexpionnage

21 oct. 2010, 05:01

Au commencement était le Verbe, issu tout droit du roman de John le Carré intitulé «L'espion qui venait du froid». Mis au féminin, ce titre ne serait pas sans évoquer les moments les plus moites de la Guerre froide, quand les deux blocs engageaient des acolytes féminins qui réchauffaient les corps diplomatiques pour mieux geler les relations internationales.

Tout le monde se souvient de l'apostrophe restée célèbre de Charles de Gaulle à son ambassadeur en URSS ayant succombé aux charmes d'une hirondelle du KGB: «Alors Dejean, on couche!»

Cet âge d'or appartient au passé. Après avoir tutoyé le...