Résultats "décevants" pour les remontées mécaniques valaisannes

La saison d'hiver 2013-2014 a été difficile pour les remontées mécaniques valaisannes. En cause, la force du franc suisse, une météo capricieuse et des fêtes de Pâques tardives.

11 juin 2014, 16:31
L'association regroupe 45 sociétés de remontées mécaniques du canton, dont les plus importantes.

Les remontées mécaniques valaisannes (RMV) ont connu une saison d'hiver 2013-2014 difficile. Elles ont enregistré une baisse moyenne de leur clientèle de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente. Le chiffre d'affaires est en léger recul (1%).

"La force du franc suisse par rapport à l'euro, les conditions météorologiques capricieuses, les fêtes de Pâques tardives figurent parmi les raisons pouvant expliquer ces chiffres décevants", ont indiqué les RMV mercredi dans un communiqué.

L'association regroupe 45 sociétés de remontées mécaniques du canton, dont les plus importantes. Toutes n'ont pas les mêmes épaules pour faire face aux investissements nécessaires et soutenir la concurrence de plus en plus vive.

Etat des lieux

Pour avoir une vue d'ensemble des besoins financiers futurs de toutes ces sociétés, diverses données sont collectées depuis des mois. "L'inventaire des équipements est en voie de finalisation. L'intégralité des éléments récoltés sont traités actuellement par l'Observatoire valaisan du tourisme", précisent les RMV.

L'état de la situation financière des sociétés ainsi que de leurs besoins en investissement et en financement pour les dix prochaines années devrait être disponible cet été. Un outil en ligne est également prévu.

Ce projet bientôt finalisé est une première à l'échelle valaisanne, selon Arthur Clivaz, président des RMV. Il permettra aux sociétés de remontées mécaniques de justifier leurs besoins et aux politiques de prendre les décisions en connaissance de cause.