Réservé aux abonnés

Radiations amoureuses à haut risque

Rebecca Zlotowski provoque une fusion amoureuse dans le contexte anxiogène du nucléaire. Entretien avec la réalisatrice et son actrice Léa Seydoux.

28 août 2013, 00:01
data_art_1774997.jpg

Née à Paris en 1980, Rebecca Zlotowski avait d'ores et déjà conquis Cannes avec son premier long métrage, "Belle épine" (2010), qui met en scène une adolescente égarée à Rungis, superbement interprétée par Léa Seydoux. La jeune réalisatrice retrouve donc l'actrice dans son deuxième film intitulé "Grand central", qui a également eu l'heur d'être présenté sur la Croisette. Et pour cause! Zlotowski y affirme son immense talent d'auteure.

Alignant les petits boulots, Gary (Ta har Rahim) se fait engager comme intérimaire du nucléaire. Au camping, près des cheminées des réacteurs en fusion, il s'in...