Réservé aux abonnés

Quand exiger un avocat?

Pour l'instant pas sollicités, les défenseurs de la première heure interviendront dans des conditions bien précises. Petit guide du parfait prévenu.

04 janv. 2011, 05:01

Innovation du nouveau Code de procédure pénale fédérale, depuis le 1er janvier, il est possible d'exiger 24 heures sur 24 un avocat dès la première audition par la police («Le Nouvelliste» du 29 décembre). La nuit du réveillon, en Suisse romande, seules trois interpellations vaudoises auraient pu déboucher sur la requête d'un avocat. Mais les prévenus y ont renoncé. En Valais, rien à signaler le 1er janvier, ni les deux jours suivants. Aucune affaire n'était susceptible d'entrer dans le cas de figure de cet avocat de la première heure.

«Heureux Valais! Nous n'allons tout de même pas faire la ...