Réservé aux abonnés

Pourquoi l’élection de Viola Amherd s’est jouée en un tour

Les élus fédéraux valaisans décryptent les 148 voix obtenues au premier tour par Viola Amherd et évoquent le département qui pourrait revenir à la première conseillère fédérale valaisanne.
05 déc. 2018, 19:16
Viola Amherd pose avec le conseiller aux Etats PDC Beat Rieder, qui a œuvré dans les coulisses pour son élection.

Le sénateur Jean-René Fournier est catégorique. Il y a eu deux moments clés dans cette élection en un tour. «L’audition devant les élus paysans a créé une brèche à l’UDC. Et celle de mardi au PLR a permis à Viola d’impressionner certains élus.» Philippe Nantermod confirme. «Elle a obtenu un score canon au sein de notre parti car elle a fait la différence lors des auditions par sa connaissance des dossiers et sa capacité à ne pas jouer un rô...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois