Réservé aux abonnés

Pourquoi le Ministère public valaisan est sous pression

Absence du patron, valse de procureurs, dossiers économiques mastodontes, reproches de lenteurs et manque de moyens, quelles solutions envisager pour les procureurs valaisans ? Notre enquête.

09 avr. 2018, 05:30
Si seulement 6% des dossiers restent en souffrance au Ministère public, on y trouve les grandes affaires économiques.

Il y a eu d’abord l’annonce de plusieurs changements et départs de procureurs. Puis début février l’arrêt maladie – désormais prolongé jusqu’à mi-avril – du patron du Ministère public (MP), dont on ne sait pas s’il reviendra un jour.

Ajoutez-y les récentes remontrances du Tribunal cantonal qui a d’abord dénoncé «l’inaction caractérisée» du procureur général dans une affaire ouverte en 2011, puis a vertement corrigé l...