Réservé aux abonnés

Pour la garde d'une chienne

Une Vaudoise se prétend propriétaire d'une chienne. Faux, rétorque l'éleveur qui affirme l'avoir placée provisoirement chez la plaignante. Une affaire qui a débuté en... 2009.

09 févr. 2011, 05:02

Quel foin pour un chien! L'affaire a d'abord défrayé la chronique judiciaire sur le canton de Vaud, avant de mobiliser un procureur en Valais. «Daphnée», une chienne de race Shetland, est devenue l'enjeu d'une bataille pour déterminer à qui appartient l'animal. L'éleveur parle de placement provisoire chez une septuagénaire lausannoise qui prétend pour sa part avoir acheté ce chien à titre définitif pour 250 francs.

«Cette affaire a débuté en 2009, lorsque à la demande de sa propriétaire, une Vaudoise de Prilly, j'ai placé «Daphnée» chez une septuagénaire lausannoise afin que l'animal se sociab...