Pic de rougeole en Suisse: aucun cas détecté en Valais

Bon élève en matière de vaccination, le Valais a échappé jusqu’ici à la vague de rougeole qui frappe le reste de la Suisse.

02 avr. 2019, 12:00
Bon élève dans le domaine de la vaccination, le Valais échappe pour le moment à la vague de rougeole qui frappe le reste du pays.

Le Valais est pour le moment épargné par la vague de rougeole qui frappe le reste de la Suisse. Avec 97 cas déclarés durant le premier trimestre contre 15 cas recensés sur la même période une année plus tôt, la maladie connaît un pic impressionnant dans le pays, avec les poussées les plus spectaculaires enregistrées à Berne et Neuchâtel.

A lire aussi: Santé: près de 100 cas de rougeole recensés en Suisse depuis le début de l’année

Dans notre canton par contre, aucun cas n’a été déclaré en 2019 alors qu’en 2018 un cas avait été détecté entre janvier et mars 2018. Une spécificité que le médecin cantonal explique en partie par le bon taux de couverture vaccinale. «Ce taux à 16 ans pour deux doses de vaccin contre la rougeole était de 94,9% en Valais en 2016 contre 93,6% au niveau Suisse.» Le médecin cantonal considère ainsi que les Valaisannes et Valaisans appliquent bien les recommandations de vaccination.

Ce geste préventif contre la rougeole peut être effectué seul ou combiné avec les oreillons et la rubéole (ROR) et nécessite deux doses. «Le plan de vaccination suisse recommande la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) aux enfants à 9 et 12 mois», rappelle le Dr Christian Ambord. Cette vaccination est également possible dès 6 mois si les risques sont très élevés. Elle est aussi recommandée aux adolescents et aux adultes nés après 1963 qui n’ont pas encore reçu leurs doses. «Il n’est jamais trop tard pour rattraper une ou plusieurs vaccinations et quel que soit l’âge du patient, on considère toujours une vaccination complète après deux doses», conclut le médecin cantonal.