Réservé aux abonnés

Passionnel, vraiment? Par Noémie Schroeter

09 oct. 2019, 11:00
Noémie Schroeter, étudiante.

Les violences conjugales sont la cause principale de décès pour les femmes de 16 à 44 ans en Europe. Il est important de bien comprendre cette phrase. Il faut bien la lire et la relire. Cet énoncé signifie que les femmes, de leur adolescence à l’âge adulte, ont plus de risques de mourir sous les coups de leur partenaire, que d’un accident de la route. Ou que d’un cancer. Ou que d’un arrêt cardiaque. Pensons-y. Regardons chaque mot: le terme «violence conjugale» a un sens particulier, qu’il faut bien...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois