Réservé aux abonnés

Pas de TTIP au détriment des populations

La Suisse n’y participe pas, mais un tel accord pourrait l’impacter.
13 oct. 2016, 23:47
/ Màj. le 14 oct. 2016 à 00:01

La Suisse ne veut pas opposer l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des accords régionaux. Elle estime que le TTIP ne se fera pas «au détriment» des populations, mais admet que les discussions ont «inhibé les négociations à l’OMC sur l’accès au marché».

«Il est absolument hors de question» qu’un accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’UE «se fasse au détriment» de la sécurité des consommateurs et de la protection sociale ou de l’environnement, a martelé hier à Genève l’ambassadeur suisse auprès de l’OMC Didier Chambovey. La Suisse ne participe pas aux négociations, mais serait ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois