Réservé aux abonnés

"Pas de révolte en classe"

L'examen oral de 4P, contesté par les enseignants, se déroule normalement. Mais le dialogue est toujours difficile entre la SPVal et l'Etat.

03 juin 2014, 00:01
data_art_2377390.jpg

L'examen oral de quatrième primaire ne semble pas avoir été boycotté, selon le Service de l'enseignement.

Dans un communiqué de presse diffusé hier, il indique que "les rapports transmis par l'inspectorat ne relèvent aucune difficulté particulière" lié à cet examen qui avait fait l'objet d'un appel au boycott lors de l'assemblée des délégués de la Société pédagogique valaisanne (SPVal).

Toutefois, cet avis n'est pas définitif, puisque les examens peuvent être menés jusqu'au 6 juin prochain, raison pour laquelle le président de la SPVal, Didier Jacquier, estime qu'il est encore trop tôt p...