Paris sportifs: attention à ne pas tomber dans l'addiction

L'Euro 2016 démarre dans deux jours. De nombreuses personnes ont déjà fait leurs paris. Il faut toutefois veiller à rester dans la convivialité et à ne pas tomber dans l'addiction.

07 juin 2016, 15:38
/ Màj. le 08 juin 2016 à 17:30
Les équipes de foot, dont l'équipe suisse, s'apprêtent à commencer l'Euro... Les fans de foot et les parieurs sont dans les starting blocks et ont déjà parié sur le vainqueur.

La planète foot s’apprête à vibrer au rythme de l’Euro 2016. Les supporters sont dans les starting blocks. Certains ont déjà même parier sur les résultats des matchs ou le vainqueur de la compétition.

Un esprit bon enfant

Ces grands événements dopent la participation aux paris sportifs. Les mises permettent de pimenter un peu l’événement. Il faut pourtant veiller à ce que cela reste bon enfant. Les paris sportifs ont un fort potentiel addictif.

Les paris donnent également un sentiment de «sécurité» au joueur qui pense avoir une influence sur le résultat. Il n’a pourtant aucune maîtrise sur l'issue des compétitions...

Se fixer des limites

L’Euro ou autre compétition du type sont des moments difficiles à vivre pour les anciens joueurs pathologiques. Pour éviter de se retrouver pris dans une spirale infernale, il faut poser quelques gardes-fou en se fixant une limite d'argent et de temps dévolus au jeu.

Découvrez l’intégralité de ce sujet dans nos éditions papier et numériques du jeudi 9 juin 2016.

 

INFOS SERVICE:

Vous êtes confronté à un problème d'addiction pour vous-même ou pour un de vos proches, vous pouvez trouver de l'aide auprès d'Addiction Valais.

Caritas Valais offre un service gratuit d'aide au désendettement en lien avec les problèmes de jeu excessif.