Réservé aux abonnés

Paie et tais-toi!

02 août 2015, 19:21

PIERRE CHIFFELLE ancien conseiller d'Etat vaudois

Le processus d'acceptation de l'accord UBS avec les Etats-Unis relève d'une spectaculaire schizophrénie. Cette flagellation intensive pour rattraper les bourdes cyniques d'une immense institution financière privée culmine à son apogée dans le refus de soumettre cette problématique au souverain. En plus, on a raté l'occasion inespérée d'imposer aux milieux bancaires et financiers aux abois des mesures de régulation qu'ils vont maintenant s'empresser de continuer de renv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois