Ouagadougou: les couleurs valaisannes en berne

En signe de deuil suite aux décès tragiques de Jean-Noël Rey et de Georgie Lamon à Ouagadougou, le drapeau valaisan hissé sur le palais du Gouvernement cantonal valaisan a été mis en berne dimanche.

17 janv. 2016, 11:17
/ Màj. le 17 janv. 2016 à 14:22
Le président du gouvernement valaisan Jacques Melly s’est déclaré profondément touché par ces événements.

Le Conseil d’Etat valaisan a condamné dimanche avec fermeté les attentats perpétrés vendredi à Ouagadougou au cours desquels l'ancien patron de La Poste suisse Jean-Noël Rey et l'ex-député valaisan Georgie Lamon ont trouvé la mort. Il a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Le président du gouvernement valaisan Jacques Melly s’est déclaré profondément touché par ces événements. "Nous condamnons cet acte terroriste d’une violence inouïe avec la plus grande fermeté. Nous saluons la mémoire de ces deux personnalités qui ont marqué la vie économique, politique et sociale du canton du Valais et sommes en pensées avec les familles et les proches des victimes."

Drapeau valaisan en berne

Jacques Melly a déclaré que le drapeau valaisan flottant sur le palais du Gouvernement a été mis en berne dimanche. Il le restera également lundi en signe de deuil.