Nouveau: une saucisse de perche produite en Valais

Elle ressemble à une saucisse de veau, mais elle est fabriquée, en Valais, avec de la chair de perche. Ce produit local arrive sur le marché ces jours.

23 juil. 2019, 11:27
La saucisse de perche a le même aspect... et la même utilisation que la saucisse de veau.

Une saucisse de perche. C’est la nouveauté lancée sur le marché par la société haut-valaisanne Valperca, qui élève cette espèce de poisson près de Rarogne, dans les eaux provenant du Lötschberg. Après avoir été proposé au public lors de festivals estivaux, ce nouveau produit va se retrouver en grande surface, chez Manor, à la fin juillet.

Avec la chair restante après la prise de filets

«Lorsque nous sortons les filets, il reste de la chair. C’est la même qualité que les filets, mais ce n’est pas utilisable de cette manière à cause des arêtes. Nous récupérons cette chair avec une centrifugeuse pour en faire de la saucisse», explique le directeur David Morard qui ajoute, «c’est une façon de lutter contre le gaspillage alimentaire, tout en offrant une diversification alimentaire au moment où de plus en plus de gens renoncent à la viande».

Si l’aspect est très semblable à celui de la traditionnelle saucisse de veau, le produit perche a l’avantage de ne contenir que 1% de graisse, contre plus de 20% pour les chipolatas de veau. Au niveau prix, la saucisse de perche se situe dans le moyen-haut de gamme, puisqu’elle sera vendue à 6,95 francs la paire.

Une production en hausse

Le lancement de la saucisse de perche a été retardé de quelques mois à la suite de l’accident technique survenu en décembre dernier à Rarogne qui avait causé la perte de 270 000 perches. «Malgré cette perte, nous enregistrons une progression de 10% par rapport à l’année passée qui s’était bouclée avec 100 tonnes vendues», se réjouit le directeur.

A lire aussi : Haut-Valais: 270 000 perches meurent accidentellement