Réservé aux abonnés

"Nous souffrons d'incohérence"

Les communes concédantes sont très inquiètes pour l'hydroélectricité et ses redevances. Vannes du débat ouvertes par leur président Damien Métrailler.
03 avr. 2014, 00:01

La situation devient très tendue pour la grande hydraulique. Le marché de l'électricité est pléthorique. Les prix européens ont chuté de 70 euros par MWh en juin 2009 à quelque 35 euros l'an dernier. Mardi, la commission de l'énergie du Conseil national a entamé des discussions sur le soutien à l'hydroélectricité. Plu sieurs de ses membres estiment que c'est aux cantons concernés de faire l'effort en diminuant voire en supprimant la perception des redevances et autres imp&o...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois