Réservé aux abonnés

«Nous devons nous rapprocher de nos clients»

Jean-Claude Biver en est convaincu: face à une baisse continue de ses exportations, le secteur doit se connecter à son public.

18 janv. 2017, 23:17
/ Màj. le 19 janv. 2017 à 00:01
A view of Montblanc Booth, during the first day of the 27th edition of the Salon International de la Haute Horlogerie, SIHH, in Geneva, Switzerland, Monday, January 16, 2017. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SWITZERLAND SIHH EXHIBITION

Salons feutrés, petits fours et soirées de galas. Depuis le début de la semaine, les horlogers dévoilent leurs plus belles parures à Genève. Mais derrière le faste, le secteur va mal, plombé par le franc fort, chahuté par les incertitudes économiques sur la Chine. Les exportations n’ont cessé de reculer depuis dix-sept mois. Le plongeon atteint 10% sur l’ensemble de l’année écoulée, selon les estimations de la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH).

Un contexte qui pousse les maisons à sacrifier un peu de leur confidentialité. Demain et pour la première fois en près de trente ans d’hi...