Réservé aux abonnés

Noémie Schmidt au coeur d'un projet de long-métrage ambitieux sur Paris

Au cœur d’un jeune collectif baptisé Elisabeth Vogler, la comédienne valaisanne esten passe d’achever un long-métrage qui questionne les modes de production cinématographique.
25 janv. 2018, 17:00
Noémie Schmidt porte avec beaucoup d’enthousiasme ce film ambitieux sur le fond comme sur la forme.

Génération spontanée. Pour dire que les belles choses germent, éclosent et grandissent souvent d’elles-mêmes, pour peu qu’on leur laisse assez d’eau et de lumière. Pour raconter encore l’audace créative d’une jeunesse qui s’offre à elle-même les moyens de ses ambitions. Génération spontanée, donc, la locution décrit bien l’état d’esprit qui a prévalu à la réalisation encore en cours du long-métrage à venir «Pari...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois