Réservé aux abonnés

Monsieur Hitzfeld, laissez-les donc jouer!

ROGER JAUNIN JOURNALISTE

29 mars 2011, 05:01

Moins d'un mois après la reconduction de son contrat, Ottmar Hitzfeld a pu mesurer à quel point il s'était fourré dans un sacré guêpier.

Vous me direz que pour un salaire de quelque deux millions de francs l'an il doit y avoir un piège. Et qu'au siège de l'Association suisse de football on a peut-être trouvé là le moyen de se cacher derrière un sélectionneur au passé prestigieux: Hitzfeld en paravent, capable d'encaisser tous les coups, les caciques de notre football peuvent dormir en paix.

Et notre équipe nationale continuer de balbutier sa partition, ainsi qu'elle l'a une nouvelle fois fa...