Mondial: "Le Nouvelliste" analyse les options retenues par l'entraîneur national

Le suspense a pris fin. Ottmar Hitzfeld a joué cartes sur table lors du dernier match de préparation de l'équipe de Suisse contre le Pérou. "Le Nouvelliste" passe en revue les options retenues par le sélectionneur allemand pour affronter l'Equateur en coupe du monde le 15 juin.

05 juin 2014, 07:00
Die Schweizer Fussball Nationalmannschaft waehrend dem Abschlusstraining vor dem Laenderspiel zwischen der Schweiz und Jamaika, am Donnerstag 29. Mai 2014, in der Swissporarena in Luzern. (KEYSTONE/Urs Flueeler)

Ottmar Hitzfeld joue la sécurité. Le sélectionneur allemand de l'équipe de Suisse dévoile ses cartes au terme du stage de préparation pour la coupe du monde à Weggis. Après une semaine de discours sur la concurrence et sur les nombreuses options à disposition pour former une équipe compétitive, il revient à ses fondamentaux lors du dernier match de préparation contre le Pérou.

A l'exception de Shaqiri, sur le banc de touche en début de match à sa propre demande, dix des onze joueurs alignés contre les Péruviens étaient ceux attendus par les observateurs. Ils lanceront la campagne des Helvètes contre l'Equateur le 15 juin à Brasilia. Mais les disparités sont grandes entre les divers niveaux de forme démontrés durant le stage. De l'inamovible Benaglio devant le filet à la révélation printanière Drmic à la pointe de l'attaque, des points d'interrogation existent dans chaque secteur de jeu.

"Le Nouvelliste" fait l'état des lieux à moins de quarante-huit de l'envol pour l'Amérique du Sud dans son édition du 5 juin.