Réservé aux abonnés

Ministère public valaisan sous pression: le commentaire de Gilles Berreau

09 avr. 2018, 07:00
Gilles Berreau, journaliste au Nouvelliste, spécialiste des affaires judiciaires

Eviter le piège de la prescription

Au Ministère public, comme partout, tous les collaborateurs ne font pas montre du même engagement. C’est un fait. Universel. Laissons au MP le soin de se réorganiser après cette phase agitée. Cela sera d’autant plus aisé que, depuis peu, c’est le procureur général et son bureau, eux-mêmes élus par le Grand Conseil, qui nomment les procureurs. A eux de faire les bons choix et de susciter des vocations.

Le futur Conseil de la magistrature sera bientôt l&agra...