Miège: la construction de 13 villas enterrée

Le Tribunal fédéral a accepté le recours contre la construction de villas dans le hameau de Planige, contre l’avis du Conseil d’Etat valaisan.
13 nov. 2019, 16:30
Les villas prévues à Planige ne verront pas le jour.

Le Tribunal fédéral (TF) a tranché. La construction de treize villas au lieu-dit Planige, sur le territoire de la commune de Miège, ne pourra pas se faire. La plus haute instance judiciaire du pays met ainsi un point final à une saga judiciaire qui a duré plus de huit ans.

Le TF donne ainsi raison à la Fondation suisse pour la protection et à l’aménagement du paysage qui s’était opposé à ces constructions, estimant qu’elles contrevenaient à la loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT), le site se trouvant dans un secteur isolé du village de Miège.

L’affaire s’est retrouvée deux fois devant le TF. Le Conseil d’Etat valaisan ayant par deux fois accordé les autorisations de construire.

Depuis, la commune de Miège a gelé toute sa zone à bâtir, comme ses voisines qui formeront avec elle la nouvelle commune de Noble-Contrée.

A lire aussi: Miège, Veyras et Venthône gèlent leurs zones à bâtir

 

 

 

par Jean-Yves Gabbud