Martigny: les candidats au Grand Prix Joseph Favre 2018 sont connus

Une cuisinière et quatre cuisiniers s’affronteront lors de la deuxième édition du Grand Prix Joseph Favre qui se déroulera le 25 novembre prochain au CERM à Martigny dans le cadre du salon Epicuria. Aucun Valaisan ne relèvera le défi de ce concours au niveau très élevé.

04 oct. 2018, 12:01
Guy Savoy est le président d'honneur du jury de ce deuxième Grand Prix Joseph Favre.

Cécile Panchaud, 26 ans, occupe le poste de garde-manger et d’entremétier à l’hôtel des Trois Couronnes de Vevey. Pasquale Altomonte, 39 ans, est chef de cuisine au restaurant gastronomique d’une banque privée genevoise. Christoph Hunziker, 36 ans, est propriétaire et chef du Schüpberg-Beizli à Schüpfen, dans le canton de Berne. Federico Palladino, 25 ans, règne sur les fourneaux de l’hôtel Coronado Superior à Mendrisio. Tandis qu’Elie Trumeau, 35 ans, est sous-chef de cuisine à l’hôtel Président Wilson à Genève. Après une glorieuse deuxième place en 2016, ce dernier tente de nouveau l’aventure, tout comme Pasquale Altomonte déjà candidat lors de la première édition. Tous ces participants à la deuxième édition du Grand Prix Joseph Favre ont été sélectionnés sur dossier.

Ils devront se distinguer par leurs techniques de travail et la mise en valeur des goûts en utilisant des produits suisses du terroir valaisan. Cette année, en 340 minutes, en direct et en public, ils élaboreront des créations autour de la truite, du chevreuil, de la pomme et de la châtaigne.

A lire aussi: Hommage à Joseph Favre


Un jury prestigieux et international

Les candidats soumettront leurs plats aux palais exercés d’immenses cuisiniers venus de toute l’Europe.

Avec Guy Savoy en président d’honneur, Michel Troisgros (3 étoiles Michelin), Eckart Witzigmann (nommé chef du siècle en 1994 par Gault & Millau), Rasmus Kofoed, le Geranium à Copenhague (Bocuse d’or 2011), le Suédois Tommy Myllymäki (Bocuse d’argent 2015), Peter Knogl, le Cheval Blanc à Bâle (3 étoiles Michelin), Didier de Courten (19 points au Gault & Millau), le Belge Ferdy Debecker (Bocuse de bronze 1999), Pierre-André Ayer, président des Grandes tables de Suisse, le Grec Yannis Baxevanis et Fabrice Prochasson, meilleur ouvrier de France et président de l’Académie culinaire de France, le jury représente bien les différentes tendances et générations qui règnent sur la gastronomie.

A lire aussi: Cédric Agnellet remporte la première place du Grand Prix Joseph Favre
 

Le concours est organisé par la Fondation du Grand Prix Joseph Favre, dont le siège est à Martigny. Elle est constituée d’un comité d’organisation composé de huit personnes, dont le président est Franck Giovannini, du restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier.