Réservé aux abonnés

Mariage annulé à Lille

21 juin 2008, 05:59

JEAN ROMAIN, écrivain et philosophe

On croit rêver! Un mariage entre époux musulmans a été annulé par le Tribunal de Lille au motif que la femme avait menti sur sa virginité. Découvrant qu'elle avait eu des relations sexuelles, l'époux trompé «sur la marchandise» a demandé et obtenu l'annulation. Il faut ajouter que l'épouse a approuvé de son côté ce qu'il faut bien appeler une répudiation.

Les défenseurs de cette tradition insistent sur le fait du mensonge et non pas sur celui de la virginité: c'est parce que cette relation commençait par un mensonge qu'elle était faussée dès le départ. Certes,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois