Malgré les températures élevées, la consommation de raclette ne fond pas en Valais

Alors que Raclette Suisse annonçait il y a quelques jours avoir souffert de la douceur de l'hiver dernier, en Valais les professionnels de la branche ne semblent pas souffrir de la canicule. La gommeuse continue de glisser sur les assiettes partout dans le canton.

07 juil. 2015, 06:30
Martigny - 3 octobre 2014 - Foire du Valais - au stand Valdor, on comptabilise le nombre de raclettes sur un écran. Photo: Sabine Papilloud

Malgré les 37 degrés enregistrés ces derniers jours en Valais, la consommation de raclette ne faiblit pas. Alors même que Raclette suisse annonçait, il y a quelques jours, un recul de 5% des ventes à cause de la douceur de l'automne et de l'hiver derniers, dans le canton capital de la demi meule, les chiffres sont stables.

45° pour les racleurs

Pour exemple, Cremo vend près de 500 raclettes par jour sous la monumentale tente de la Fête fédérale de tir à Rarogne. Les autres professionnels de la branche constatent eux aussi un entrain qui ne démord pas pour ce plat cantonal. Si la raclette, elle, s'en sort bien, les racleurs, eux, souffrent à 45° autour des fours. Mais pourquoi n'y a-t-il que les Valaisans qui aiment la raclette en été? Tentative d'explication.

Découvrez l'intégralité de cet article dans nos éditions payantes du 7 juillet.