Réservé aux abonnés

Loup: pas de croisements avec des chiens affirme la Confédération

Certains loups des Alpes seraient des hybrides, selon des éleveurs français. Des chasseurs valaisans s’interrogent sur la transparence de la Suisse. Des inquiétudes relayées jusqu'au Conseil national. Dans ce débat d’experts, la Confédération dément.
16 mars 2018, 17:30 / Màj. le 24 mars 2018 à 05:30
Les premières photos de la meute d'Augstbord en novembre 2016. Il n'y a pas d'hybrides loup/chien en Suisse, selon l'OFEV.

Et si certains loups des Alpes n’étaient pas vraiment des loups? S’ils étaient issus de croisements entre le chien domestique et le loup? La thèse, partie dans les milieux des éleveurs français en novembre dernier à Grenoble et reprise par les chasseurs, colonise aujourd’hui les territoires où s’est établi canis lupus, Suisse et Valais inclus. L’enjeu politique est de taille: les loups hybrides ne sont pas protégés par la Convention de Berne. 

En Valais, la volonté de vérif...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois