Réservé aux abonnés

Les veines de la main contre les fraudes

20 juin 2016, 21:16 / Màj. le 21 juin 2016 à 00:01
d

Finies les fraudes de cartes d’identité? La nouvelle invention, étudiée en ce moment par l’Idiap, la HES-SO Valais et une start-up de l’EPFL, devrait mettre fin aux multiples fraudes de ce genre, fréquentes au Cameroun et dans de nombreux pays d’Afrique.

La HES-SO travaille sur le capteur depuis quatre ans

La solution passerait par une reconnaissance biométrique basée sur le réseau veineux des doigts de la main, un projet appelé Fingervein3D, et qui est actuellement à l’étude. «Cela fait déjà quatre ans qu’à la HES-SO, nous travaillons sur les structures de la main pour capter les réseaux veineu...