Les producteurs de seigle seront moins aidés

Suite à la diminution du soutien étatique, les producteurs de seigle voient leur prime à la production de céréale servant à fabriquer le fameux pain de seigle AOP diminuer.

10 juin 2016, 16:57
Il se vend chaque année 1,5 million de pains de seigle AOP.

Grâce à l’AOP décrochée par le pain de seigle, les producteurs de cette céréale ont pu bénéficier d’une prime qui s’est élevée jusqu’à 12 frs 50 le quintal. Depuis, l’Etat a diminué son soutien aux organisations agricoles et la prime n’est plus que de 8 francs le quintal.

«L’Etat a dit retirer le soutien aux organisations pour mieux soutenir les agriculteurs. En l’occurrence, ce sont eux qui perdent de l’argent», déplore Jacques-Roland Coudray, le président de l’association pain de seigle AOP. «Le soutien que nous recevons en tant qu’association a été diminué pour 2016. L’an prochain, il sera carrément supprimé.»

L’association, qui a tenu vendredi son assemblée générale, a dû réduire sa présence lors de manifestations. «C’est dommage, parce que nous traversons une période un peu plus difficile.»

Malgré tout, l’an passé, il a été vendu 1,5 million de pains de 500 grammes, un chiffre qui n’est plus celui des plus belles années de cette spécialité valaisanne, mais qui reste stable par rapport à l’année précédente.