Réservé aux abonnés

Les premières minutes capitales pour la survie

Demain, journée du 144, l'Organisation cantonale valaisanne des secours met l'accent sur les First Responders, souvent les premiers sur le terrain.

13 avr. 2012, 00:01
data_art_776086

Une jeune femme de 28 ans s'effondre dans un restaurant de Saint-Luc dans le val d'Anniviers. Immédiatement, les personnes présentes pensent à un malaise cardiaque et alertent la centrale 144. La chaîne de survie se met en route. Ce cas réel s'est produit il y a quelques années et a connu une fin heureuse, grâce notamment à l'intervention rapide des First Responders (FR). Des hommes qui connaissent leur région par coeur et habilités à donner rapidement les premiers secours en attendant l'arriv&eacut...