Réservé aux abonnés

Les plaies vives du Rana Plaza

Deux ans après l'effondrement, les indemnisations tardent.Deux ans après l'effondrement, les indemnisations tardent.

24 avr. 2015, 00:01
data_art_3085875.jpg

"Deux ans après la catastrophe la plus meurtrière de l'industrie textile, justice n'a toujours pas été rendue aux milliers de travailleurs tués et blessés." Les organisations qui défendent les victimes de l'effondrement de l'immeuble Rana Plaza à Dacca, capitale du Bangladesh (lire ci-dessous), font part de leur colère. "30 millions de dollars sont nécessaires pour indemniser les victimes. Il manque 6 millions au fonds piloté par l'Organisation internationale du travail" , précise Géraldine Viret, porte-parole de la Déclaration de Berne.

Une trentaine d'enseignes prestigieuses avaient des li...