Réservé aux abonnés

Personne ne sait comment les meutes de loups ont disparu en Valais

Braconnage rampant pour les défenseurs du loup ou comportement inexpliqué pour les autorités: les meutes observées en Valais semblent avoir disparu. L’Etat s’appuie sur ce constat pour autoriser le tir d’un loup. Les défenseurs du prédateur contestent.

20 sept. 2018, 05:30
La présence de meutes en Valais avait été confirmée par le canton, d'abord à Augstbord en 2016, puis en Anniviers en 2017. Ce n'est plus le cas cette année.

Deux meutes de loups, l’une observée à Augstbord en août 2016, l’autre en Anniviers en septembre 2017, puis plus de meute du tout. En deux ans, le Service valaisan de la chasse a confirmé la présence de deux groupes de trois individus, puis acquis la certitude qu’ils n’existaient plus.

Sur la base de ce constat, et quelques jours avant l’ouverture de la chasse, le ministre Jacques Melly a autorisé le tir de deux prédateurs, l’un dans la vallée de Conches, l’autre dans le secteur du val...