Les loges maçonniques interpellent les députés valaisans

Deux organisations maçonniques lancent aux députés valaisans "un appel à la raison et à la conscience".
10 sept. 2015, 07:30
medaille loge societe secrete

La volonté du Grand Conseil valaisan d'obliger les députés d'annoncer leur appartenance à des loges maçonniques fait réagir ces dernières.

Le Grand Orient de Suisse et le Grand Chapitre général helvétique, deux organisations maçonniques, ont diffusé un communiqué identique dans lequel ils demandent de renoncer à la modification du Règlement du parlement cantonal valaisan. Ils estiment que l'obligation d'annoncer son appartenance à une loge est "une obligation déclarative ségrégationniste qui ne trouve aucune justification objective".

Les francs-maçons rappellent la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme en la matière. L'obligation de déclarer son appartenance à une loge avait été jugé discriminatoire dans une région italienne, parce qu'elle ne concernait pas toutes les associations.