Réservé aux abonnés

Les hausses d'impôts balayées

L'état morose des finances cantonales a incité des députés à déposer deux motions urgentes pour augmenter les recettes fiscales. Le Grand Conseil les a massivement rejetées.

09 mai 2014, 00:01
data_art_2325909.jpg

Même dans les chiffres rouges, il n'est pas question pour les députés d'augmenter les impôts des citoyens.

Par deux votes sans appel, les parlementaires ont classé hier deux motions urgentes de la Commission des finances (COFI) et de l'Alliance de gauche (AdG) qui demandaient respectivement 10 et 100 millions de recettes supplémentaires générées par une hausse des rentrées fiscales.

Réduction forfaitaire par enfant épargnée

La première de ces deux interventions proposait une baisse de la réduction forfaitaire de l'impôt cantonal par enfant de 300 francs à 150 francs. La COFI a tenté de nuan...