Réservé aux abonnés

Les entreprises testent de nouvelles formes de direction

13 juin 2016, 23:36 / Màj. le 14 juin 2016 à 00:01
jyg

«La nouvelle génération n’est pas prête à tout sacrifier pour son job, même pour un poste de direction. L’entreprise doit s’adapter», constate le directeur régional d’UBS Valais, Iwan Willisch. L’adaptation de l’entreprise est d’autant plus importante que «dans les dix ans, un million de personnes va partir à la retraite, alors qu’un demi-million arrivera sur le marché du travail», note le banquier. La 31e édition du prix Sommet, que porte l’UBS Valais, va se pencher sur ce phénomène en Valais. Un canton qui ne semble pas en avance dans l’adoption de ces nouveaux modèles, mais ceux-ci se sont...