Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les crucifix, l'école et les religions

François-Xavier Putallaz - Professeur

24 févr. 2011, 05:01

Pour l'heure le Valais ne rencontre pas de difficulté avec les signes religieux dans les écoles. Ce n'est pas parce qu'un énergumène dépend un crucifix dans sa classe de Stalden qu'il faut s'en émouvoir.

Que de telles escarmouches attirent les médias romands, on le comprend: ceux-ci n'ont bientôt plus rien à raconter sur le Valais que de telles anecdotes. Et quand l'UDC s'y jette avec fougue, c'est qu'elle voit que la mayonnaise va prendre: faire mousser la polémique superficielle pour jouer du manichéisme, telle est la stratégie.

Pendant ce temps, les vrais enjeux de société sont occultés. On interdit trois minarets? Au lieu de parler de l'islam et de la démocratie. On renvoie sept délinquants étrangers? Au lieu de développer une politique d'immigration et mesurer que l'Occident sera submergé parce qu'il manque d'enfants. On joue sur l'attachement valaisan aux crucifix? Au lieu d'enraciner l'école sur une juste conception de l'homme....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias