Réservé aux abonnés

Les blouses blanches

02 août 2015, 19:13

SIMON EPINEY ancien conseiller aux Etats

Pendant que les mondes hospitalier et politique se chamaillent dans notre canton, la réforme de la médecine se poursuit en Suisse.

Parmi les nombreux défis à relever, trois méritent d'être cités.

D'abord, le libre choix de l'établissement. Dès 2012, les patients pourront choisir librement le lieu dans lequel ils souhaitent être soignés.

A cet égard, il y a urgence à crever l'abcès afin de rétablir au plus vite la confiance dans le réseau santé.

Ensuite, la concentration de la médecine de pointe. Même si nos hôpitaux ne sont pas de type universitaire, ils ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois