Réservé aux abonnés

Les barrages vus d’un peu plus haut, c’est simple

L’association Dialogue des sciences vient de vivre son premier congrès pluridisciplinaire. L’idée: croiser les savoirs et les points de vue.

12 sept. 2016, 23:05 / Màj. le 13 sept. 2016 à 00:01
Vue du barrage.



ldd

Papoter avec un des responsables d’Alpiq en mangeant. Ecouter Daniel Brélaz dérouler sa science sur les énergies renouvelables. Se marrer devant des comédiens qui ironisent sur les millions des communes concédantes. Prendre le pouls des difficultés de l’hydroélectricité en découvrant l’exemple du Tessin qui a cantonalisé l’eau, mais ne se porte pas mieux que le Valais. Et prendre conscience, grâce aux historiens, de l’impact de l’industrie hydraulique dans les foyers valaisans de l’époque.

Faire avancer en croisant

C’était une partie du riche programme que proposait vendredi et samedi, le Congrè...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois