Les avalanches ne se lisent pas dans les chiffres

Le bilan des avalanches en Valais est lourd: sept morts et un disparu. Les professionnels de la montagne tentent d'amorcer des explications à ces drames hautement émotionnels.

21 févr. 2013, 18:10
plan_du_fou

Sept morts, un disparu, dont cinq ces dix derniers jours. Le bilan des avalanches en Valais depuis le début de la saison est lourd. La mort blanche ne vient pas seule, son déversement de commentaires morbides l’accompagne. «Ils ont qu’à les laisser dessous.»  « Bien fait pour eux, bande d’inconscients.»  «Je vais en tout cas pas les plaindre.» De l’incompréhension au jugement agressif et unilatéral, il n’y a qu’un clic. Ces quelques lignes, sans constituer une parole d’évangile, prenaient place dans les commentaires en ligne sur notre site sous les sujets annonçant les coulées meurtrières.

Parce que rien, et surtout pas un drame de ce type, n’est si simple à analyser, les professionnels de la montagne et des secours amorcent des explications. S’agissait-il d’inconscience pure ou de méconnaissance du terrain? Le danger était-il sous-évalué par les nivologues? Les sauveteurs mettent-ils leur vie en danger pour sauver des victimes d’avalanche? Autant d’éléments qui nécessitent d’être éclaircis.

Découvrez l'intégralité de ce sujet dans notre Grand Angle de vendredi 21 février.