Les anciens d'Addiction Valais seront entendus par l'expert

57 collaborateurs d'Addiction Valais ont quitté la fondation en cinq ans. Ces personnes n'avaient pas été entendues par l'expert mandaté par le Conseil d'Etat pour analyser la situation. Ce sera fait lors d'un deuxième volet de l'audit.

20 févr. 2018, 11:53
Un expert indépendant a élaboré un premier audit sur Addiction Valais. Un deuxième volet de son analyse est annoncé.

Le premier audit sur le fonctionnement d'Addiction Valais n'avait pas donné la parole aux 57 collaborateurs qui ont quitté la fondation entre janvier 2012 et fin septembre 2017. La commission des affaires sociales du Grand Conseil, présidée par le député Julien Dubuis, a obtenu un correctif à cette situation. L'expert Bernahrd Eichenberger, mandaté par la conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten, va entendre "un nombre représentatif" de ces personnes "lors du deuxième volet de son audit", déclare la commission dans un communiqué de presse.

La commission annonce aussi que le Service de l'action sociale procède actuellement "à une analyse détaillée" de la demande d'exploitation déposée par la Fondation Rives-du-Rhône.