Réservé aux abonnés

Le vétérinaire cantonal ne veut plus couvrir les éleveurs négligents

Face à l'assemblée générale de la Fédération suisse d'élevage de la race d'Hérens, Jérôme Barras s'est montré ferme. Il a averti l'assemblée que les sanctions tomberont en cas de maltraitance des bêtes.

07 mars 2011, 05:01

«Je ne suis pas d'accord d'être le fusible sur qui reposent toutes les pressions» a averti Jérôme Barras, vétérinaire cantonal, devant l'assemblée générale de la Fédération suisse des éleveurs de la race d'Hérens samedi matin. «Oh, le pauvre», entend-on en réponse dans la salle. Le ton est ironique et le sujet houleux. Jérôme Barras est en effet venu parler aux éleveurs de protection des animaux.

«Je ne suis pas toujours d'accord avec les règles imposées mais j'ai l'obligation légale de dénoncer les infractions au procureur.» Contre le mur, il affiche les résultats des derniers contrôles des d...