Le Valais manque de policiers

Le ratio d’un policier pour 650 habitants n’est pas respecté en Valais. Il faudrait 45 agents supplémentaires pour l'atteindre.
12 juin 2019, 17:30
L'effectif de la police cantonale ne répond pas aux normes en vigueur.

Le Valais manque de policiers. Légalement, il en manque même 45. Lors de l’examen du compte du Département de la sécurité, des institutions et du sport mercredi matin plusieurs députés ont rappelé la norme inscrite dans l’Ordonnance sur la police cantonale qui veut qu’il y ait dans le canton un policier pour 650 habitants.

«A force de tirer sur la corde, à la fin elle se casse», estime le député de l’AdG Christian Roduit, qui fustige le recours aux heures supplémentaires pour suppléer au manque d’effectif.

Le conseiller d’Etat Frédéric Favre a déclaré: «on va essayer d’améliorer ce ratio», tout en renvoyant la balle dans le camp du Grand Conseil, qui tient les cordons de la bourse, avant d’ajouter: «Nous cherchons des solutions, comme l’utilisation pour le contrôle de la route du Simplon de personnel payé par la Confédération.»

A propos de la police, le député PLR Grégory d’Andrès a ironisé sur le fait que «depuis que les interventions de la police cantonale sont refacturées aux communes, leur situation sécuritaire s’est fortement améliorée, puisqu’elles ne réclament pratiquement plus d’interventions…»

par Jean-Yves Gabbud