Le prix des abonnements de ski pour l'hiver à venir ne devraient pas beaucoup changer

La plupart des stations suisses n'augmenteront pas les prix de leurs abonnements pour la saison de ski à venir. Seules 11 des 53 sociétés de remontées mécaniques suisses prévoient des tarifs légèrement à la hausse, moins de 0,3% en moyenne.

24 sept. 2015, 13:13
Il y a même 7 stations suisses qui baisseront leurs tarifs cet hiver.

Au lendemain des premières neiges de la saison, les stations de ski annoncent une bonne nouvelle aux amateurs de sports d'hiver. Les prix des abonnements aux remontées mécaniques ne devraient que peu évoluer l'hiver prochain, selon un relevé de l'association faîtière.

Dans près de 80% des stations de sports d'hiver, les prix des remontées mécaniques resteront inchangés par rapport à la saison dernière, ils diminueront même par endroits. Ainsi sur les 53 entreprises de remontées mécaniques sondées par leur association faîtière, 35 conserveront les mêmes prix d'abonnements.

Dans sept stations, les sésames seront même meilleur marché, a indiqué jeudi l'association Remontées mécaniques suisses (RMS) dans un communiqué. S'appuyant sur ce relevé aléatoire, elle indique que les prix augmenteront légèrement dans onze stations. Dans l'ensemble, RMS prévoit une hausse moyenne de 0,28%. Elle était de 1,5% l'an dernier.

RMS souligne que ses membres offriront des forfaits en ligne avec des prix variables selon les jours, donnant aux amateurs plus de souplesse et des occasions de bénéficier d'offres ponctuelles intéressantes. Les petits budgets ne sont pas oubliés, ajoute RMS.

Selon elle, il est possible pour une famille de deux adultes et deux enfants de pratiquer le ski ou le snowboard pour moins de 120 francs la journée dans certaines petites stations dont elle tient une liste à disposition (www.myswitzerland.com/offres-avantageuses-pour-les-familles).

Ces dernières années, la branche investit entre 300 et 500 millions de francs par an dans les installations, les canons à neige, la préparation des pistes ou la création de snowparcs, rappelle-t-elle.