Réservé aux abonnés

Le premier pas du Valais pour enrayer la violence domestique, l'édito de Christine Savioz

22 févr. 2018, 05:30
Christine Savioz, journaliste au Nouvelliste.

La bonne nouvelle, c’est que le Valais avance enfin dans le traitement de la violence domestique. Lentement, mais sûrement. Il a fallu dix ans pour que l’office de l’égalité, à force de remettre l’ouvrage sur le métier, parvienne à faire passer une loi sur le sujet.

Dix ans pour sensibiliser les députés à l’importance d’une telle législation dans un canton qui n’est pas épargné par cette tare. Malgré les statistiques de la police démontrant qu’ann&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois